Le drô(l)ne d’anonyme

Un lecteur de nos échos de troisième mi-temps (il nous lit jusque dans les détails) nous a envoyé ce message anonyme. Ce « Ricardo » qui a utilisé un mail amusant, mais bien sûr faux et en plus grevé d’une faute d’orthographe, n’a pas aimé que le journaliste relève le passage d’un drône au-dessus des joueurs lors…